✎-▮-◑-◱-▲-◎-Méthode de recherche.

L’enjeu de ce mémoire n’est pas de tenter une définition «complète» du design à travers un paramètre complexe qui serait sa capacité à changer face à un contexte d’intervention donné; mais plutôt de soulever des clés d’interprétation de la place du design dans les sociétés d’aujourd’hui.

Je me propose donc d’enquêter sur des faits, projets, expérimentations, textes, histoires du design… où se dessine une forme d’interaction entre la société en mouvement, et le design, discipline en construction. Les 5 grilles d’analyse suivantes – qui sont aussi les 5 catégories d’articles de ce blog – ont pour fonction de focaliser ma réflexion sur des “sujets” d’étude, plus que sur des généralités.

▲ [Lieux/moments] de la transformation du design CAT. 1: APPROCHE HISTORIQUE.

Il s’agit d’étudier des moments particuliers de l’histoire du design où la discipline se transforme en réaction à un changement politique, économique ou culturel. On tentera de remarquer l’engagement du design dans les débat de société (ex: mise au service du design à une revendication sociale, écologiste etc.) – ce qui se rapproche d’une forme d’activisme, ou de pacte moral, mais ne remet pas nécessairement en cause le fonctionnement intérieur du design. D’un autre côté on pourra se demander si un contexte sociétal en crise peut amener le design à occuper justement un rôle nouveau dans la société et à développer de nouvelles pratiques de projet. Design en temps de crise.
Une approche quasi géopolitique peut amener à observer des contradictions ou des tensions dans les pratiques du design selon les endroits où elles se développent. On peut d’un côté chercher des décalages ou des affrontements entre des conceptions très différentes du design d’un pays à un autre, par exemple entre la définition française du design, et la définition anglosaxonne. On peut d’un autre côté voir comment le parti-pris du design sur un sujet largement sociétal peut créer une polémique (ex: design for all, design thinking, design for change).
Cette approche vise à étudier des temps forts ou charnières dans l’Histoire du design. Il s’agira donc aussi de regarder des moments d’institutionnalisation du design, ou de manifestation publique de son engagement sur une thématique de société: onde de choc de certaines conférences, rencontres, expositions.
ex: Entretiens du Nouveau Monde Industriel. D.Day au Centre Pompidou. Ouverture de la cellule «Design against crime» au RCA. Cycles de rencontres des «réseaux» d’acteurs du design (DESIS, Wenowsky network).

◎ Mutations de la [pensée du design] CAT.2: APPROCHE ÉPISTÉMOLOGIQUE.

Toutes les définitions du design le définissent comme au croisement de plusieurs domaines (art, industrie, technologies, sciences humaines…). Il est donc nécessaire de questionner l’évolution du statut du design en tant que discipline, et dans son rapport aux autres disciplines. Est-il une science appliquée, un art, un courant de pensée? Produit-il une connaissance du monde? Peut-on isoler une définition conceptuelle du design par confrontation avec les sciences dures, l’art, la pensée?
Il est aussi nécessaire de remarquer que le design est caractérisé par un flou de sa définition, et que le renouvellement fréquent des pratiques du design passe souvent par une re-définition du sens de la discipline. Comment fonctionne le processus de définition (et re-définition, passage d’une acceptation à une autre) et que nous dit-il de la sensibilité du design aux problématiques de son temps?
D’autre part l’évolution des acceptations du design ne se fait pas uniquement à travers les pratiques du design, mais à travers un observatoire théorique de plus en plus riche (cf. activités de recherche en design). Aussi, il faudra sonder le lien entre théories et pratiques comme un puissant facteur de transformation du design. Le statut de la méthode de design est notamment à interroger.
Lecture de textes.
Face à la difficulté de saisir une perspective théorique propre au design, qu’est ce que l’intérêt d’autres champs théoriques pour le design (ex: sociologie de l’innovation, systèmes des objets etc.) peut nous apprendre du lien intellectuel/conceptuel et matériel/économique entre le design et son époque? Cette approche complémentaire de l’approche épistémologique, pousse à interpréter le design à travers d’autres filtres de compréhension du monde. La question centrale étant le changement, on pourra se demander dans quelles pensées nos sociétés sont décrites comme propices au changement, ou jalonnées par des controverses et des crises qui mettent en perspective ces changements. On peut se demander si certaines théories de la société ne nous donnent pas à comprendre un rôle ou un enjeu potentiel pour le design.

◰ [Perception/ représentation du changement] dans le design. CAT.3. HISTOIRE DE L’IDÉE DE CHANGEMENT.

Le design naît dans la Révolution industrielle. Mais il se généralise dès lors que le modèle économique global «bascule» du productivisme au consumérisme, et se retrouve en position de porte-parole de l’innovation et de la nouveauté en général.
Discipline experte des signes et des formes du nouveau, le design a produit les objets icôniques qui ont incarné des étapes de changement dans nos sociétés. Que peut-on dire de ce lien historique entre le design et le changement «attendu» par la société? Le rôle du design est-il encore de donner forme à un changer à la mesure des marchés, ne doit-il pas aussi avoir un regard critique sur le changement souhaitable, le «mieux» plutôt que le «nouveau»? On peut donc se demander quelle position le design a pu occuper dans l’imaginaire du changement de nos sociétés, à différentes époques: enrichissement de cet imaginaire, fantasme, exploration des limites du désirable, provocation ou regard critique?
D’autre part, aujourd’hui le design est reconnu comme une discipline qui anticipe le changement en même temps qu’il lui donne forme (le statut des projets/projections de design est à interroger), dans un lien de plus en plus proche avec la recherche et la prospective. Les outils que le design utilise pour mettre en forme l’avenir et le changement ont changé: que nous disent-ils de l’évolution profonde de la discipline? La dernière chose à évaluer étant la place (relativement nouvelle) du design comme accompagnateur et instigateur d’un changement structuré, par exemple dans des organisations ou des administrations. Le travail du designer n’est plus alors d’illustrer ou de mettre en forme le changement, mais d’en enclencher les premières étapes.

◑ Design dans les [controverses] CAT.4: LECTURE DE FAITS.

Une dernière approche possible est d’observer la prise de parti du design dans des sujets de crise reconnus par la société. Quel est alors le rôle du design: illustrer, donner des outils de compréhension, prendre de la distance, un regard critique? Quel est le comportement du design face à la manifestation de la nécessité de changements majeurs (ex: urgence planétaire du développement durable, repenser les modes de travail, les grands «chantiers» de la société contemporaine).
On regardera notamment l’intérêt du design pour la science et l’innovation NBIC, ainsi que les polémiques qu’elles suscitent. Ici, c’est bien un lien possible entre le design et des controversés formulées et formalisées indépendemment du design que l’on cherche. Ces controverses sont liées à l’évolution du monde, à une anticipation et une projection dans le changement.

❚ [Lectures regards rencontres]

Cette catégorie concerne l’étude de l’oeuvre d’un designer, ou d’un théoricien du design.

✎ [Notes]

Cette catégorie concerne l’élaboration progressive de la forme finale du mémoire: réorganisation des textes / plan / cheminement.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: